Il faut faire le pari des territoires – Pierre Veltz

Il faut faire le pari des territoires !

Pierre Veltz

Auteur de l’ouvrage « La France des territoires, défis et promesses », publié le 7 février 2019 aux éditions de l’Aube, Pierre Veltz, économiste et ancien directeur de l’École nationale des ponts et chaussées, apporte un regard neuf sur les dynamiques territoriales, résolument optimiste, et appelle à démultiplier les synergies entre métropoles, villes moyennes et zones rurales. Un échange organisé à l’occasion de la cérémonie de remise des Victoires des acteurs publics, le 7 février à l’Assemblée nationale.

Voir son intervention : https://www.acteurspublics.com/webtv/2019/02/08/pierre-veltz-il-faut-faire-le-pari-des-territoires

La France des territoires, défis et promesses

Comment réussir le passage vers une nouvelle société dite hyperindustrielle et comment répondre aux impératifs de la transition écologique ? Notre vieux pays est en pleine réinvention, dans la diversité foisonnante de ses territoires. La mutation productive, les ressources du numérique, les impératifs écologiques entraînent une profusion d’initiatives sans précédent, qui contraste avec la morosité du discours national.  Appuyé sur une analyse approfondie des nouveaux contextes (sociaux, économiques, technologiques, culturels), cet essai prend résolument le contre-pied des poncifs qui saturent l’espace ­politico-médiatique et nous empêchent de voir la nouveauté ? le vieil ­antagonisme jacobin vs girondin, le soi-disant divorce entre l’urbain et le rural, ou entre les métropoles et les périphéries. Il analyse le grand retour du local comme force motrice, mais insiste aussi sur les complémentarités et les alliances entre les territoires, encore largement inexplorées.
Contre le fatalisme géographique, il prend le parti d’une vision plus fluide et plus ouverte de notre espace national, où tous les territoires, sans exception, ont leurs chances.

A l’heure de la crise qui secoue notre pays, voici un livre provocateur. Sans nier les profondes divergences au sein de la société française ni leurs racines ou implications terri­toriales, Pierre Veltz fait le pari de l’optimisme, celui d’une France qui proteste mais aussi invente, au cœur des territoires, des chemins nouveaux pour faire face aux grands défis qui nous sollicitent, et d’abord celui de la conversion écologique. Il décrit le « tournant local » qui touche aussi bien notre économie que notre vie sociale, redéfinissant en creux l’agenda étatique, national et européen. Il ne plaide pas pour un retour régressif au territoire identitaire et fermé sur lui-même, mais au contraire pour une vision fluide et ouverte des interdépendances entre métropoles, villes moyennes et zones rurales.

Post author

You must be logged in to post a comment.