COMPRENDRE

Chabot Pascal

Après avoir étudié la philosophie à l’Université Paris Sorbonne-Paris I et à l’Université libre de Bruxelles, Pascal CHABOT consacre sa thèse de doctorat à la pensée de Gilbert Simondon. Aspirant puis chargé de Recherche au Fonds national de la recherche scientifique (FNRS 1997-2004), il est l’auteur de livres et d’articles sur la philosophie contemporaine, l’éthique, l’esthétique et la littérature. Il est chargé de cours à l’Institut des hautes études des communications sociales (IHECS) (Bruxelles). Il a aussi évolué dans le monde de la danse contemporaine, comme conseiller artistique de la chorégraphe Michèle Noiret, artiste associée au Théâtre national de Belgique, avec qui il a participé au processus de création des spectacles comme « Les Arpenteurs »(2007), « Demain « (2009) et « Minutes opportunes » (2010). Il  a publié « L’essai Global burn-out en 2013 et  en 2015, « L’âge des transitions ». En 2016 paraît ChatBot le robot, drame philosophique consacré à nos rapports avec les « intelligences artificielles » Que se passerait il si on « apprenait » la philosophie à un robot?

Moulier-Boutang Yann

Après des études à l’école normale supérieure, Yann MOULIER-BOUTANG a également  un doctorat de philosophie et un master en sociologie. Il est actuellement professeur d’économie à l’UTC de Compiègne. Il enseigne l’économie politique, les technologies numériques et l’organisation des entreprises. Il enseigne également à l’université de Shanghai. Il a publié de nombreux ouvrages dont  « L’abeille et l’économiste » en 2010 et  en 2012  les ouvrages « Les réseaux sociaux numériques, une application de la force des liens faibles » sous la direction de Bernard Stiegler et « Cognitive capitalisme ». 

Goux-Baudiment Fabienne

Diplômée de sciences politiques et docteur en sociologie, Fabienne GOUX-BAUDIMENT est responsable du centre d’études, de recherche et de conseil en prospective proGective. Prospectiviste de formation et de métier, elle est fortement engagée dans la communauté internationale de la prospective (ancient président de la World Futures Studies Federation (2005-2009) et de la Société Française de Prospective (2013-2016)). Elle s’intéresse plus particulièrement à l’anticipation (deep thinking), l’innovation de rupture, la ‘Grande Transition’ et le désilotage décisionnel. Elle est également professeur associé en Prospective, Capital Immatériel et Entrepreneuriat à l’Institut des Sciences et des Techniques de l’Ingénieur d’Angers (ISTIA, département Innovation). Elle a été nommée personnalité qualifiée de la Section Prospective du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional d’Ile-de-France en 2014. Son prochain livre, à paraître en 2017, est consacré à la Grande Transition.

Dominique Christian

Après des études de troisième cycle en philosophie à l’université Paris-Nanterre, Dominique CHRISTIAN devint psychopédagogue et professeur de philosophie. Puis, il s’engagea dans le monde de l’entreprise et devint directeur de la recherche au CRC. Il créa par la suite une structure de conseil qu’il a animé une vingtaine d’années menant des actions de changement et de programmes de professionnalisation d’équipes dirigeantes. Il co-anime actuellement la communauté pour l’innovation de RENAULT. Parallèlement il a mené une activité de peintre, qui l’a conduit à s’installer aujourd’hui en part temps en Chine où il participe à un mouvement pictural et a exposé dans divers musées. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont « Compter / raconter, la stratégie du récit », Maxima 2000 , « Philosophie pour la crise du management », Hermès-Lavoisier 2011, « Mythologies de la mobilité » Perwit 32013 et Portrait de l’artiste en Chaman, d. Chine, 2016.

ANTICIPER

Ballan Jean-Jacques

Docteur en sciences économiques, Jean-Jacques BALLAN est fondateur de CENECO et APTIMUM.NET. Il est consultant en stratégie sociale des entreprises et des organisations. Il est auteur de plusieurs ouvrages dans les domaines de l’économie et de la dynamique sociale. Bibliographie : Jean-Jacques Ballan, Jean-Daniel Remon, « Intelligence et Mutation », 2008.

Pacini Vincent

Docteur en sciences économiques, Vincent PACINI a un profil de chercheur – entrepreneurconsultant. Il est professeur associé au Conservatoire national des Arts et Métiers (chaire de Prospective et Développement durable) et chercheur associé au Pacte, laboratoire de recherche de l’université de Grenoble. Il assure différentes missions de conseil au sein de La clé proactive et du GERPA (Groupama, Département des Hautes Pyrénées, Stratégie MAIZ’ EUROP’, In Extenso, La 5, Yonne 2015…). Enfin, il est co-animateur de la commission prospective territoriale de la Société Française de Prospective.  Il a publié de nombreux ouvrages dont « Entreprises et territoires : à la croisée de nouveaux développements », Cahier de l’Institut d’Etudes et de Recherche en Economie et Management de la PME-PMI, n°7, septembre 2001

 

Barré Rémy  

Ancien professeur des universités au CNAM, Rémi BARRE a été directeur de l’Observatoire des sciences et des techniques (1992 – 2000), responsable du service de prospective de l’INRA (2004-2007) et du service de la prospective et des études au ministère chargé de la recherche (2007-2010). Ses travaux portent sur les politiques de recherche et sur les relations science – société, ainsi que sur les apports de la prospective dans le champ de la science et de la technologie. Il contribue aujourd’hui aux travaux de l’association Sciences Citoyennes et de l’association alliance Sciences -sociétés. Il a publié en 2012,  «Perspectives 2020 pour le SFRI : les scénarios Futuris in La recherche et l’innovation en France »,  en 2014  « Innovation systems dynamics and the positioning of Europe » et en 2016 « Une brève histoire du SFRI (système français de recherche et d’innovation) ; un regard quantitatif ».

Jutand Francis

Directeur Général Adjoint de l’IMT, Francis JUTAND a mené une carrière de professeur, de chercheur et de manager de la recherche dans le domaine du numérique, dans les écoles des Télécom, à Orange, au CNRS, puis au sein de l’IMT. Il s’est intéressé à l’impact des ruptures technologiques et numériques sur l’industrie, sur l’entreprise, sur la société. Il a été le créateur du pôle cap digital, et  acteur de travaux collectifs dans le cadre du CNNum et du Comité sur l’ouverture des données de transport. Ces travaux ont contribué à la loi sur le numérique,  en introduisant notamment le  concept de données d’intérêt général et de loyauté des plateformes.   Il travaille de façon coopérative et dans des cercles variés à penser le futur, dans un esprit de prospective humaniste, pour analyser et anticiper  les impacts de la métamorphose numérique  et cognitive. Il a publié en 2013 « La métamorphose Numérique vers une société de la connaissance et de la coopération » aux Edition alternatives et  un Essai en 2015 « Nouveaux mythes, nouveaux imaginaires pour un monde durable » sous la direction de Gilles Berhault et Carine Dartiguepeyrou.2 – 200

Gaudin Thierry

Président de Prospective 2100 et de la Fondation 2100, Thierry GAUDIN est également administrateur de la Société Française de Prospective. Ingénieur (école Polytechnique / Corps des Mines) et docteur en Sciences de l’information et de la communication, il est un expert international (OCDE, Commission Européenne, Banque Mondiale) en politique d’innovation d’une part et en prospective d’autre part. A partir d’analyses sur la transformation du système technique et la compréhension de l’interaction technique-société, il considère que la mutation contemporaine doit être comprise comme un véritable changement de civilisation. Ses propositions ont donné lieu à la création de l’association Prospective 2100.

PROPOSER

Lipovac Jean-Christophe

Urbaniste, diplômé de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Bordeaux et de l’Université de Marne-la-Vallée,  Jean-Christophe LIPOVAC a été coordinateur des Programmes et de l’Innovation au Centre Ressource du Développement Durable, groupement d’Intérêt Public Etat-Région Hauts-de-France. Il exerce actuellement la fonction de conseiller  technique sur le développement durable et la ville en transition au sein du Cabinet de Damien Carême, Maire de Grande-Synthe. Il participe ponctuellement à la Revue Scientifique « Développement Durable et Territoires » (http://developpementdurable.revues.org).

Pouch Thierry

Docteur en sciences économiques de l’Université de paris I Panthéon-Sorbonne, Thierry POUCH est est chef du service « Etudes, références et prospective », à la direction économie des agricultures et des territoires ; assemblée permanente des Chambres d’Agriculture. Il est chercheur associé à l’Université de Reims Champagne Ardennes. Il est membre de l’Académie d’agriculture de France et de la Société Française d’Economie Rurale. Il est l’auteur avec Sébastien Abis notamment de « Agriculture et mondialisation ; l’atout géopolitique de la France », Presses de Sciences Po , CIHEAM, 2013 et « La Chine au risque de la dépendance alimentaire », Presses Universitaires de Rennes, coll. « Economies et Sociétés », 2017.

Bonnefous Annabel – Mauve

Docteur en sciences de gestion, Annabel-Mauve Bonnefous est responsable du département « People & Organizations » et professeur Associé au sein du groupe NEOMA Business School. Auparavant, elle a enseigné en Executive Education à HEC Paris pendant 12 ans et est régulièrement intervenue à SciencesPo Paris. Son approche globale et systémique des enjeux mondiaux, et des entreprises en particulier, est nourrie par ses expériences personnelles autant que par ses travaux de recherche.  Elle travaille sur les concepts de développement durable, de coopération interculturelle et de nouveaux business models en Afrique Centrale, en Argentine, puis en France. Ses travaux de recherche actuels portent sur le leadership, le management et l’intelligence politique des dirigeants. Les ouvrages « Aiguisez votre sens politique en entreprise » (2015) et « L’intelligence situationnelle » (2017) rendent compte de ces derniers résultats de recherche et d’enseignement.

Lambert Céline

 

Après 3 ans en tant que Chef de Projet Marketing  pour la 1ère banque en ligne française, Céline Lambert rejoint la création de CRM Services, filiale SNCF, pour lancer son programme de fidélité Grand  Voyageur puis elle intègre  voyages-sncf.com  pour optimiser la qualité de la Relation Client. Elle a ensuite été mandatée par voyages-sncf.com pour créer et piloter un service international de développement des services de paiements et de lutte contre la fraude. Depuis le mois de novembre 2014, Céline occupe le poste de Directrice  Administratif et Financier pour SNCF Développement.

 

Juguet Stéphane

Ancien chercheur au Laboratoire des Usages et des Technologies d’Informations Numériques (LUTIN-UserLab) situé à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, l’anthropologue Stéphane Juguet mène depuis plusieurs années des réflexions prospectives sur les usages, la mobilité, les pratiques urbaines la concertation et les enjeux de la transition. Durant deux ans, il a été responsable du pôle « mobilité(s) » au sein du centre de design avancé du groupe Volkswagen. En 2004, il fonde la société What Time Is I.T., société qui regroupe des chercheurs en sciences humaines, des designers et des prospectivistes. L’agence a également était le concepteur d’une nouvelle modalité du débat public : le « débat mobile », un comptoir ambulant qui permet réaliser du débat « hors-les-murs ». Cette agence fonctionne comme un studio créatif dont les activités se structurent autour de trois domaines : la mise en récit des territoires en transition (prospective) ; la mise en débat des visions et des imaginaires populaires (concertation) et la mise en scène des solutions (prototypage).

Besson-Leaud Christophe

Diplômé de l’ESCP-Europe, ancien consultant d’Accenture, innovateur, administrateur d’AlliSS (Alliance Sciences Sociétés), de Coop-Cité et sociétaire de la Coopérative des Tiers lieux, BESSON-LEAUD Christophe est co-fondateur et président de la SCIC Alliance Sens & Économie. Il met en synergie les acteurs publics, privés et la société civile d’un territoire grâce à des Programmes de coopération. Il s’engage au quotidien à l’émergence de nouveaux modèles de développement écosystémiques, hybridant l’innovation économique, technologique, sociale, environnementale, démocratique et culturelle.

LE COMITÉ D’ORGANISATION

Yannick Blanc

Ancien élève de l’École normale supérieure de St-Cloud et de l’ENA, Yannick BLANC  a été haut-fonctionnaire au ministère de l’environnement et au ministère de l’intérieur. Préfet de Vaucluse en 2012 et du Val d’Oise en 2015, il est depuis mai 2016 Haut-commissaire à l’engagement civique et président de l’Agence du Service Civique. Il préside la Fonda, le think tank du monde associatif et la Société française de prospective. Il a publié en janvier 2016, « Après le Léviathan – l’État dans la grande transition » à La Fonda éditions.

Patricia Auroy

Diplômée du master en sciences de gestion, prospective, stratégie et organisation, Patricia AUROY  a accompagné  Guy Loinger depuis la création de la revue Territoires du Futur. Après avoir travaillé pendant de nombreuses années au sein du Groupe Limagrain puis de l’Agence régionale de développement Auvergne, elle accompagne les acteurs territoriaux dans l’élaboration de leurs stratégies de développement économique et l’évaluation de leurs politiques publiques, notamment au sein de Technopolis Group. Elle est également vice-présidente du Réseau national de l’économie territoriale et représentante à Bruxelles de Global Local Forum, réseau international francophone indépendant d’expertise et d’action sur le développement territorial et le renforcement de l’action publique locale dans le dialogue des territoires. Elle est administrative de la Société Française de Prospective.

Jacques Theys

Docteur en Mathématiques et en économie, diplômé de Sciences Po, Jacques THEYS est vice-président de la Société Française de Prospective et du Plan Bleu Méditerranéen, Président de l’association Serge Antoine. Il a mené de front enseignement universitaire et carrière dans l’administration étant, notamment, responsable des études économiques puis de la prospective au Ministère de l’environnement, Directeur du Centre de prospective et de veille scientifique du Ministère de l’équipement et directeur scientifique de l’Institut français de l’environnement, enseignant à l’Université Dauphine et à l’EHESS. Membre du comité de rédaction de Futuribles et de plusieurs autres revues, co fondateur de l’association GERMES ,   il a récemment publié « Repenser les villes dans la société post carbone » (avec Eric Vidalenc), « Environnement et climat, d’un demi-siècle à l’autre », « Transition énergétique : le syndrome de l’éléphant blanc » et « Un demi-siècle d’environnement entre science, politique et prospective » (avec R. Barré , V. Piveteau et T. Lavoux) .

 

Afriat Christine

Docteur en sciences économiques, Christine AFRIAT est spécialiste de la prospective, de l’évolution des métiers et des compétences et auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet. Après avoir été responsable de la prospective sociale et territoriale au Centre d’études et de prospective dirigé par Thierry GAUDIN, elle à rejoint le Commissariat général du Plan pour animer le groupe interministériel « Prospective des métiers et des qualifications ». Elle est aujourd’hui chef de la mission « Analyse des relations sociales » à la DGRH du MEN et du MESR. Elle est membre du réseau Emploi Compétences piloté par France Stratégie. Elle est vice-présidente de la Société Française de Prospective et anime  à présent la commission prospective des organisations.