Printemps de la prospective #6

 

Une prospective de l’éducation est indissociable des défis auxquels nos enfants et nous-mêmes allons devoir faire face dans les années à venir : population anticipée de 11,2 milliards à l’horizon 2100, épuisement des ressources naturelles et de la biodiversité, ….

Il en résulte logiquement que le contenu des enseignements conçus pour perpétuer, voire amplifier le système technique et le modèle économique actuels, sera radicalement remis en cause dans les décennies à venir, avec pour effet la construction de pratiques parallèles cherchant à procurer aux jeunes les savoir-faire permettant de survivre sur une planète aux ressources diminuées.

Dans le même temps, peut-on s’interroger sur l’éducation sans se pencher sur la connaissance ?

Ainsi, ce qui a pu être un temps désigné sous le terme générique de la « société de la connaissance », est en train de tout bouleverser, et au final de changer la donne éducative : émergence et généralisation de nouveaux modes d’élaboration et de diffusion de la connaissance, nouveaux usages de la connaissance, évolution de la représentation sociale de la connaissance…

 

Un printemps de la prospective pour…

  • Mieux comprendre les évolutions en cours dans le monde de la connaissance, en cerner aussi précisément que possible leurs impacts, et comment elles tendent à modifier notre relation au savoir, à l’apprendre, et plus largement la « donne éducative »,
  • Mieux comprendre comment les évolutions sociétales en cours sur l’ensemble du 21ème siècle sont appelées à faire évoluer les savoirs et surtout les savoir-faire dans les prochaines décennies,
  • Interroger différents phénomènes en gestation ou en émergence qui préfigurent de nouvelles manières d’apprendre, mais aussi une autre société qui émerge,
  • Identifier les principaux défis éducatifs qui se présentent à nous dans les années à venir.

+ d’infos

Post author

You must be logged in to post a comment.