Commission Prospective territoriale

 

Dès 2014, la Commission Prospective territoriale s’est attelée à réaliser un Etat de l’art de l’art sur la prospective territoriale en France et dans le reste du monde. Il s’agissait de répondre au questionnement suivant :

  • De quoi parle-t-on ? origine de la prospective territoriale, définition, liens entre prospective et territoires, évolutions (étapes clés), débats et controverses, perspectives…
  • Qui sont les acteurs de la commande ? statut, publications, apports, leur mode d’organisation
  • Où sont les lieux de références et pourquoi ?
  • Quelles sont les pratiques (cas référents), les méthodes et les outils ?
  • Quels sont les nouveaux usages et les besoins ?

 

En 2016, la commission a travaillé sur le thème de la « Prospective citoyenne ». Il s’agissait d’identifier les conditions nécessaires pour développer une prospective plus citoyenne. Et par conséquent de :

  • Permettre aux citoyens de porter des regards plus prospectifs sur leur territoire en partant des usages ;
  • Développer une ingénierie créative et pédagogique propre à la SFdP, qui permettra de mieux intégrer ces regards citoyens dans les démarches de prospective ;
  • Produire au fil de l’aventure « projet » un rapport de synthèse sur les « Bonnes pratiques et méthodes de la prospective citoyenne ».

Trois axes de travail sont retenus :

  • Identifier les méthodes, composantes de la « Prospective citoyenne » (en France et dans le reste du monde) ;
  • Mettre en place des ateliers de prospective citoyenne : « Bains d’intelligence collective » permettant de fabriquer des représentations aidant les acteurs territoriaux à se mettre en mouvement, en apportant une nouvelle lecture des enjeux, des priorités et des leviers territoriaux par le regard des citoyens ;
  • Organiser des itinéraires de la prospective citoyenne, en France et à l’étranger, permettant de faire se rencontrer des citoyens et de faire échanger les acteurs sur leurs initiatives et pratiques.

Le Printemps de la prospective « La Grande Transition de l’humanité dans les territoires », qui se tiendra en mars 2019, sera un temps fort de la prospective territoriale et permettra de bâtir les axes de travail de la Commission prospective territoriale pour 2019 et 2020.

Vous pouvez consulter l’Etat de l’art